La décompression
neuro-vertébrale


Une technique révolutionnaire


Décompression neuro-vertébrale

La méthode dite de « Décompression neuro-vertébrale » , est née en 1985 au Canada par le Dr Alan Dyer, puis s’est développée aux USA à partir de 1991, et est approuvée aujourd’hui par la FDA . Elle connait un franc succès de par ses résultats, études à l’appui.

C’est une méthode non invasive, qui agit de manière douce et spécifique, sur la colonne vertébrale. Elle est dotée d’une technique révolutionnaire, qui, grâce à son système informatique spécialisé, permet d’appliquer une force de distraction sur la colonne vertébrale de façon sécuritaire et en douceur, tout en évitant le réflexe de contraction musculaire, ce qui fait la différence avec les tables de traction pure, qui ne déjouent pas les phénomènes de contractions musculaires associées.



Des résultats
probants


Un soulagement efficace et naturel de la douleur

On obtient alors une situation de pression négative à l’intérieur des disques, et une réabsorption des nutriments nécessaire à la réhydratation des disques (qui apparaîtront plus clairs sur une IRM). Il s’en suivra alors pour les personnes souffrantes, une réduction de l’inflammation et de la pression sur les nerfs, pour un soulagement efficace et naturel de la douleur.

La Décompression Neuro-Vertébrale peut aussi et surtout être pratiquée à des fins préventives, afin d’éviter de se tasser, en luttant contre les forces de pesanteur qui s’exercent sur la colonne, et permet ainsi de pérenniser les systèmes pelvien, digestif, urinaire, cardio-pulmonaire, en préservant leur innervation et leur vascularisation.

La Décompression Neuro-Vertébrale peut aussi être utilisée à des fins de relaxation, en complément d’une thérapie psychanalytique par exemple, elle saura vous procurer un moment de détente, en agissant sur le stress oxydatif, qui pollue les tissus, à l’origine de tensions musculaires, désagréables du dos, la porte d’entrée des noeuds étant cette fois plutôt d’ordre anxiogène.


 


Décompression lombaire

Elle peut se faire, sur le dos (décubitus dorsal), ou sur le ventre (décubitus ventral). Vous êtes allongé confortablement sur une table composée de 2 plateaux, l'un fixe et l'autre mobile. L’Ostéopathe dispose de 2 sangles, l'une thoracique, qui vous maintient la colonne dorsale (autour de D12 ), et une lombaire, que le praticien vous placera soigneusement à hauteur du nombril.

Une fois la colonne maintenue horizontalement, un programme sera lancé, l'intensité est mesurée en kilogrammes, est réglée en général à la moitié du poids, et l'on pourra augmenter au fur et à mesure de la séance, sachant que l'on s'interdit de tracter au-delà du poids.

La fréquence, la vitesse, la durée, de la traction seront pré-établis, en fonction de la problématique du patient. Réglage de la hauteur de la table en fonction de la morphologie (lordose, cyphose) : En effet, l'axe de traction est réglé en général à 45 degrés, mais on aura tendance à "décompresser" une personne cambrée table basse, et inversement sur une colonne en délordose, table haute.



Décompression cervicale

Le patient est confortablement allongé sur le dos, la hauteur de la table est réglée en fonction de sa morphologie.
Deux mousses viennent caler soigneusement vos cervicales en enveloppant votre nuque, et une sangle est disposée sur votre front: Le programme pré-établi de 20 à 30 minutes peut être lancé !



Décompression de hanche

Le centre MYODISK est le seul centre à vous proposer une décompression de la hanche, c’est-à-dire de la tête fémorale, pour soulager les personnes atteintes de coxarthrose notamment, elle permet de décharger de manière unilatérale ou bilatérale les hanches en rotations interne ou externe.

Cette technique est exclusive et efficace dans les troubles posturaux, liés à une bascule pelvienne, une différence de longueur de jambe, une scoliose, mais aussi pour les périarthrites (bursite, tendinite du moyen fessier, capsulite…).